Blog

Ligue 2 : le GFCA prépare son derby contre l’ACA sur le ring


C’est un événement pour Ajaccio et le football corse, la confrontation entre l’AC Ajaccio et le GFCA, lundi 23 octobre à 20h45 au stade François-Coty.… Read more

C’est un événement pour Ajaccio et le football corse, la confrontation entre l’AC Ajaccio et le GFCA, lundi 23 octobre à 20h45 au stade François-Coty. Un derby que le Gazélec prépare de façon particulière, avec une séance de boxe.

L’heure approche pour le derby ajaccien. L’AC Ajaccio et le GFCA se retrouveront sur la même pelouse pour la première fois de la saison, dans le cadre du championnat de Ligue 2. Pour ce match aller, au tour des Acéistes de recevoir.

Pour les deux formations, la semaine de préparation reste déterminante. Chez les Gaziers, on a laissé les crampons pour s’équiper de gants de boxe. Une séance d’entraînement de boxe était organisée en partenariat avec les éducateurs du Ring Ajaccien.

“C’est dur et il y a beaucoup de rythme” commente Julien Anziani, milieu de terrain des rouges et bleus. “Mais après une telle séance de boxe, je me sens réellement bien physiquement.”

Même si les footballeurs ne sont pas rodés à l’exercice, les coaches du Ring Ajaccien n’ont pas été forcément tendres avec eux. “ Ils viennent de sortir d’un entraînement plus dur que celui d’un débutant lambda, indique Simon Dumuru-Antona de l’équipe encadrante. Ils ont fait trois rounds de boxe dans le vide. Ils ont fait au moins six rounds de sac et ont fini par du fractionné. Il faut dire que c’est assez intense. “

Le staff du Gazélec a voulu profiter d’une semaine plus longue avec ce match décalé au lundi. Du coup, ce type de préparation bouscule le quotidien. Mais cela rentre malgré tout dans les plans du préparateur physique, Emmanuel Vallance : “Comme nous avions une semaine un peu plus longue que d’habitude pour la préparation, l’objectif était de sortir les joueurs du cadre footballistique en leur proposant une activité sportive différente. C’est un bon moyen pour bousculer leurs acquis. La boxe et le football sont très compatibles, c’est une alternative au travail de renforcement musculaire habituel. C’est aussi la possibilité pour eux de s’ouvrir aux autres et rencontrer des entraîneurs d’un autre environnement. “

Tous les joueurs ont participé à la séance de boxe, sauf les gardiens. Il s’agissait pour eux d’éviter les blessures aux mains. Ils ont finalement opté pour le squash. Quel que soit le terrain, le dépassement de soi sera de mise face à l’ACA.

Source : France Bleu RCFM – Maxime Becmeur ; Olivier Castel

LienLe GFCA prépare son derby contre l’ACA sur le ring

ligue-2-le-gfca-prepare-son-derby-contre-laca-sur-le-ring