P comme … Pré-échauffement


La semaine, la plupart des clubs professionnels proposent désormais à leurs joueurs un travail en salle avant la séance sur le terrain, dans le but… Read more

La semaine, la plupart des clubs professionnels proposent désormais à leurs joueurs un travail en salle avant la séance sur le terrain, dans le but notamment d’optimiser la prévention des blessures.

Voici le témoignage d’Emmanuel Vallance, responsable de la performance au FC Sochaux : “Les joueurs sont convoqués toujours une heure avant la séance.

Afin de mettre à profit ce laps de temps, nous proposons 5 ateliers à la carte :

  • Proprioception
  • Renforcement du haut du corps
  • Travail intermittent sur vélo (RPM)
  • Prévention (abdos – gainage – élastique – TRX)
  • Travail d’appuis.

Les joueurs sont tenus de participer au minimum à 1 atelier chaque jour, pour une durée qui varie de 15 à 40 minutes, sous la houlette des deux
préparateurs.

En hiver et compte tenu des conditions climatiques dans la région, nous réalisons la première partie de l’échauffement (PPG – préparation générale) en salle pour débuter directement avec le ballon (PPS-préparation spécifique) sur le terrain.

Pour contrer le manque de place, de nombreux clubs utilisent ce qu’on appelle l’échauffement russe, à base de contractions musculaires et de mouvements sur place. c’est idéal pour les clubs amateurs.

D’ailleurs, il suffit d’un vestiaire, de quelques tapis de fitness, d’élastiques pour la prophylaxie, de TRX pour le haut du corps et d’un ou deux swiss- ball pour mettre en place son travail de pré-échauffement !

L’avantage de ce matériel est qu’il est peu encombrant et peu onéreux.

Reste ensuite à l’éducateur à se documenter puis à construire des fiches afin que les joueurs puissent s’approprier le travail et gagner ainsi en autonomie, tout en développant les qualités athlétiques et en prévenant les blessures. Il a tout à y gagner !”.

Article : Vestiaires Magazine N°75 – Dossier : L’Abécédaire de l’échauffement – Mars-Avril 2017

vestiaires-magazine-75-dossier-echauffement