Blog

Emmanuel Vallance ” les effets que peut avoir une période d’inactivité sur les joueurs”


Préparateur physique du Valenciennes FC, Emmanuel Vallance nous apporte son éclairage sur les effets que peut avoir une période d’inactivité sur les joueurs et nous… Read more

Préparateur physique du Valenciennes FC, Emmanuel Vallance nous apporte son éclairage sur les effets que peut avoir une période d’inactivité sur les joueurs et nous explique comment limiter ses impacts néfastes.

Si cette pause de prolonge au-delà de 15 jours, il faudra repartir sur une phase de préparation

Quelles conséquences peut avoir un arrêt brutal de la compétition pour les organismes ?

À mon sens, il y en a plusieurs. Il y a tout d’abord un phénomène de désentraînement lié au manque d’activité. Ensuite, un relâchement mental naturel lié à l’absence de la pression de la compétition et de la fatigue engendrée par l’enchaînement des entraînements et des matchs. En réalité, tout va dépendre de la durée de cette « trêve ».

Justement, en cas de reprise de la compétition, comment gérer efficacement le retour à l’entraînement ?

Toute la difficulté réside dans le fait qu’à l’heure actuelle, aucune date de reprise n’est envisagée. Il est donc impossible de se projeter sur un retour à l’entrainement collectif. Cependant, nous devons être en permanence en contact avec nos joueurs pour les accompagner de la meilleure des façons. Pour cela, nous leur fournissons des programmes de travail individualisé pour essayer de palier au mieux l’arrêt de l’activité.

Quels sont les risques liés aux joueurs ?

Il va falloir être très attentif sur le plan musculaire notamment. Nous allons certainement nous retrouver dans une configuration similaire à une préparation d’avant-saison ou à une reprise post fêtes de fin d’année. Encore une fois, tout dépendra de la durée de cette trêve exceptionnelle.

Des programmes individualisés pour les joueurs

Jouer jusqu’en juillet représente-t-il un risque pour les organismes du fait de la hausse des températures et de l’absence de compétition sur une durée importante ?

Il faudra effectivement prendre en compte les éventuels changements climatiques avec tout ce qu’il va en découdre (hydratation, récupération…), comme lors d’une préparation estivale. Encore une fois, il est difficile de se projeter sans plus d’informations temporelles sur ce que nous sommes en train de vivre. Il est certain que si cette pause se prolonge au-delà d’une quinzaine de jours, il faudra repartir sur une phase de préparation. L’enchaînement des rencontres risque d’être soutenu et les organismes devront être prêts à répondre à toutes ces sollicitations.

Comment se maintenir en forme lors d’une période d’inactivité comme celle-ci ?

Il faut avoir une activité régulière en adéquation avec ce que les staffs techniques demandent. Être prudent quant à la prise de poids et surtout bien s’hydrater et respecter les temps de sommeil. Il ne faut également pas hésiter à être en lien permanents avec les staffs techniques de façon à transmettre des infos et des retours pertinents sur les séances individuelles. Malgré tout, rien ne peut remplacer l’entraînement collectif et surtout la compétition.

Article : UNECATEF – Mercredi 18 Mars 2020 – Clément Charbonnet

emmanuel-vallance-les-effets-que-peut-avoir-une-periode-dinactivite-sur-les-joueurs